Travel

Souvenir d’Amsterdam

Continuons dans la ligné des souvenirs de voyages. Je vous partageais il y a quelque temps mes souvenirs des Cinque Terre en Italie. Et, la même année de ce beau voyage, j’ai eu la chance de pouvoir découvrir Amsterdam. Le choix de destination fût un peu « stratégique ». En effet, je souhaitais partir en solo et voulais donc commencer par une destination pas trop loin de chez moi. Et Amsterdam me faisait envie depuis tellement longtemps ! Et pour dire, presque trois plus tard, je n’ai qu’une hâte : y retourner.

Pour ce petit séjour, vu que j’étais en solo, pour le logement, j’ai décidé de tester les auberges de jeunesse. Et à force de recherche, j’ai trouvé (selon moi) une petite pépite. J’ai séjourné dans la chaîne Generator Hostel. Première fois en auberge, première fois chez eux, mais première fois géniale. Je n’ai pas été déçu, c’était propre, bien agencé et la localisation plutôt pas mal : au beau milieu d’un parc arboré d’un grand étang. Il y a pire je trouve ! 

Dès mon arrivé dans la ville je suis parti à sa découverte. Pour optimiser au maximum mon temps, j’avais pris mon billet de train très tôt le matin (vers 6 heures). Ainsi, vers midi, j’avais posé mes valises à l’auberge et j’ai pu faire ma première balade. J’ai tout de suite adoré. La ville est tellement jolie. Les maisons de travers et leurs jolies couleurs. Etant dans le quartier de Jodenbuurt et Plantage, j’ai décidé d’explorer les alentours, mais je me suis vite retrouvé dans d’autres quartiers tel que les canaux du sud, le centre, Jordan et De Pijp. 
En me baladant, je suis tombé sur un marché, le Zoo Royal Artis, pleins de cafés et boutiques. J’ai directement été sous le charme d’Amsterdam.

Pour mon vrai premier jour de découverte, j’ai décidé de faire le quartier de Jordan et les canaux ouest. Pour cela, j’ai pris le tram jusqu’à Jordan. Ce que j’aime dans les voyages, c’est de découvrir en me perdant dans les quartiers. Donc, descendu du tram, hop me voilà à vadrouiller.
Je découvre le clocher de la Westerkerk, haut de 85 m qui est surmonté par la célèbre couronne impériale bleue. Je me suis après, dirigé en direction du musée d’Anne Frank que je souhaitais faire, mais n’ayant pas réserver mon billet à l’avance, la file d’attente m’a directement démotiver. Mais une chose est sûr, je le ferais la prochaine fois.
Ce quartier est un des plus jolis selon moi. L’ambiance si calme de ce quartier est tellement plaisant.
Un peu plus tard, j’atterris dans le centre ville, beaucoup plus animé. Plein de boutiques, une grande rue commerçante avec tous les magasins de vêtements qu’on peux aimer. Cela change de Jordan et ses canaux.

Les jours suivants, j’ai continué ma visite des quartiers en flânant. Je suis retourné dans le centre ville, puis je suis allé en direction du quartier si connu d’Amsterdam : le quartier rouge.
Ce quartier est particulier. Son ambiance aussi. L’ayant visiter de jour, je n’ai vu que quelques vitrines. Comme je dis à tous ceux qui me demande, c’est un quartier à faire, mais ce n’est pas le mieux. Les magasins sont évidemment dans le thème. Je suis aussi aller voir Trompettersteeg, la célèbre ruelle d’Amsterdam, connue pour être la plus étroite de la ville. Etant seule, je ne m’y suis pas aventurer, mais vu que j’y était, je voulais au moins voir à quoi ça ressemblais.
J’ai fini par m’éloigné de ce quartier et je suis tomber dans des ruelles beaucoup plus charmantes. Et il y a quand même dans le quartier rouge, Oude Kerk, qui est le bâtiment le plus ancien d’Amsterdam. De ce fait une contradiction morale est bien présente en raison de l’implantation de cette église au cœur du quartier rouge, entourée de toutes les vitrines.

Pour continuer, je suis aller en direction du Rijksmuseum. Le fameux musée où se situe le  » Iamsterdam « . Malheureusement, à l’heure où j’y suis arrivé, il y avait tellement de monde qu’il était impossible pour moi de faire une jolie photo souvenir. J’ai voulu y revenir tôt le matin suivant, mais l’envi de me lever aux aurores n’était pas d’accord cette idée. Etant partis à la Toussaint pour ce voyage, je n’ai pas pu profiter des parcs de la ville pourtant si connus. J’aurais aimer profiter de Vondelpark qui est, de ce qui s’en dit, le poumon vert de la ville.

J’ai aussi découvert la ville de nuit, ce qui est une toute autre ambiance. Les lumières, sur les bâtiments, aux niveaux des canaux. Juste tout simplement sublime.

Enfin, j’ai aussi profiter de mon temps pour faire du shopping, chercher mes souvenirs à ramener. J’ai aussi essayer de faire quelque restaurants.
J’admets qu’il s’agit toujours d’un moment un peu difficile. Oser aller manger seul. Peu de gens y arrive finalement. Après il fallait bien que je mange, mais ce n’étais pas la chose la plus facile. Et puis la barrière de la langue frustre aussi beaucoup. Malgré tous, j’ai quand même testé deux ou trois petites adresses. Et même le café de l’auberge où j’étais étais vraiment bien. Les cafés et restaurants d’Amsterdam ont vraiment quelque chose en plus. En plus, je m’étais préparer une petite liste de restaurants à tester, mais évidemment, s’agissant d’adresse très connu, le foule ne m’a pas permis de les tester. Mais une autre chose de sûr, je testerais ces autres adresses food que je n’ai pas pu faire la première fois.

J’espère que ce petit aperçu vous aura permis de vous évader un peu.

Xoxo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *