Voyages

Escapade à Biarritz

Après des mois de restrictions à cause de notre Coco international, l’envie de prendre quelques jours de repos c’est fait plus que ressentir. Cumuler à ça une grosse période de travail sans aucun jour de repos depuis décembre (merci la période fiscale ! #viedecomptable), l’envie devenait un besoin. C’est ainsi, qu’après avoir trouvé rapidement les RTT à poser, Biarritz est presque devenu une obsession. Je voulais changer d’air. Aller au grand air. Et avec tout les partages sur Instagram concernant Biarritz, ça m’as donné envie, je n’ai pas trop réfléchi, le choix étais fait. Et ne connaissant pas, je voulais découvrir son rythme et ses paysages si connu. Et je peux dire : je n’ai pas été déçu !

Notre hôtel

Pour ce long week-end (4 jours sur place) nous avons réservé un hôtel vraiment très bien. Lorsque je cherchais sur Booking, c’était un des premiers suggéré. Et je comprend pourquoi. J’ai vraiment eu un coup de cœur, et on ne regrette pas d’avoir mis un peu le prix, car la vue qu’offrait notre chambre était tout simplement parfaite : vue sur la grande plage et le phare de Biarritz ! C’était vraiment chouette ! De plus, le petit déjeuner était top, de quoi bien commencer nos journées. Et puis l’emplacement, rien à dire, en plein centre pour pouvoir tout faire à pied et à 2 minutes de la plage.

La ville

Comme je le disais plus haut, nous avons eu un réel coup de cœur pour cette ville. L’avantage d’y avoir été en juin, c’est qu’il n’y avait pas toute la foule estivale et nous avons pu profiter du rythme tranquille de la côte. Moi qui aime beaucoup découvrir les différentes villes où je vais pour leur architecture, j’ai été servie. J’ai adoré le style des maisons basques, si typique. Et ce qui est bien, je trouve, c’est que l’architecture est assez préservée. Et ça c’est plus cool, quand on voit que dans certaine ville la construction de masse détruit le paysage et l’identité de celle-ci.

Les balades

Pendant ces 4 jours nous avons marché. Beaucoup marché. En faite comme à chaque que je vais en voyage/week-end, je marche. Je fait tout à pied. Et puis là pas de voiture à disposition et la ville ce fait largement de cette manière, surtout lorsqu’on a une bonne situation géographique. Nous avons longé la côte de tout son long, dans tous les sens. On a profiter la plage. C’est tellement agréable en même temps de ce balader les pieds dans l’eau. De ce fait, avec ces longues balades, nous avons donc découvert le phare de Biarritz (malheureusement fermé, nous n’avons pas pu y monter), le rocher de la Vierge, la Grande plage, la Villa Belza, son port et ses restaurants. Nous avons profiter du spectacle que nous offrais les surfeurs. Et puis, il a fait tellement beau et chaud, un tour au magasin était nécessaire pour trouver un maillot afin d’aller profiter aussi de la plage !

Les restaurants

Partie importante de ce week-end : les restaurants ! Nous nous sommes fait plaisir. Il s’agissait des premiers depuis des mois de fermetures liées aux restrictions donc nous avions prévus d’aller aussi souvent qu’on le souhaitait au restaurant. Et il n’y a pas à dire nous n’avons pas été déçus de nos choix. Deux coups de cœur en particulier pour le rooftop Olatua Biarritz et pour La Petite Plage. Les emplacements étaient dingues et sérieusement, qu’est ce qu’on a bien mangé !
Premier coup de cœur : Olatua était un restaurant de style tapas à partager très raffiné qui donnait sur le Rocher de la Vierge. 10/10 tant pour la nourriture que pour la vue. A tel point que nous y sommes allé deux fois.
Deuxième coup de cœur et pas des moindre : La Petite Plage. Une vue plage, des plats raffinés et délicieux. Peut être un petit peu élevé au niveau des prix, mais nous n’avons regardé à la dépense et nous sommes fait plaisir avec cocktail, entrée, plat & dessert. Vraiment un restau top !

Passion couché de soleil

Le soir du restaurant à La Petite Plage, nous avions décidé de profiter du coucher de soleil. C’est un moment de la journée que j’adore autant que le lever du soleil, surtout pour le photographier. Et par chance, il y a eu un joli coucher ce soir là. Pas le plus exceptionnel, mais un joli spectacle avec ces couleurs qui méritait largement d’être immortalisé. Et puis quel plaisir pour moi de faire ce genre de photographie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.